Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Le skate ce n’est pas seulement la descente, la balade, la courbe ou le street. Dans les années 70, il y avait des disciplines « bizarres » comme le saut en hauteur (mais sans la planche), le saut en longueur, le slalom (ça existe encore) ou encore la danse…

Ces pratiques aujourd’hui beaucoup plus confidentielles sont toujours pratiquées par quelques irréductibles. Pour celles et ceux qui ont un cruiser ou un longboard, pourquoi ne pas tester quelques pas de danse ?

Longboard dancing / sidewalking, quesaquo ?

Plutôt que de simplement se balader, pourquoi ne pas jouer un petit peu avec sa planche ? Lorsque le skateur roule, il peut déplacer ses pieds sur sa board. Avec un peu d’entraînement et de sens artistique, il est même possible de rendre cela plaisant et beau à voir… c’est le longboard dancing. Cette discipline est parfois appelé sidewalking. Inspiré du surf, le pratiquant réalise des pas, des rotations et des enchainements tout en roulant.

Pas forcément besoin de matos spécifique : un longboard long (de 1m à 1m50) et large est plus simple pour commencer et permet de réaliser plus de pas (il y a plus de places) mais un cruiser ou une planche plus fine fait aussi l’affaire.

Préalablement à tout essai, le skateur qui veut s’essayer au longboard dancing devra maîtriser les bases : avoir l’équilibre, savoir pousser et tourner, gérer sa vitesse et être à l’aise sur sa board. Une fois ces pré-requis acquis, ne reste plus qu’à tenter quelques pas de danse.

Vidéos de longboard dancing

Figures de base

Les figures peuvent être techniques mais le plus important est de les faire bien c’est à dire qu’elles doivent être harmonieuses, sans à-coup et que l’enchaînement entre tricks doit rester fluide.

  • Cross steps : il s’agit de croiser les pieds tout en avançant / reculant sur le skate qui roule. Une fois arrivée sur l’avant du skate, on décale les pieds jusqu’au tail.
  • Backward cross step : croisement de pieds vers l’arrière (plutôt que vers l’avant comme dans le cross steps)
  • Sex change : un petit saut du rider de 180 degrés pour inverser sa position sur la planche
  • 180 step to switch 180 step : idem que pour le cross step sauf que l’on ajouter une rotation du corps. Le pied et le corps pivotent au moment de passer devant l’autre pied.
  • 180 step to backward 180 step : c’est très similaire à la figure précédente sauf que le corps tourne toujours dans le même sens. On se retrouve alors à avoir à rouler de dos et à faire la toupie. La rotation se fait toujours sur le même pied.
  • Chop in the wood : soulever la jambe arrière et la projeter sur le côté tout en pliant la jambe restée sur le skate (un peu comme si on voulait donner un coup de pied à un obstacle).

Il existe des dizaines d’autres figures avec le pied qui frole le sol, qui prend appuie sur le sol et qui combine rotation et placement des pieds. L’étape d’après se rapproche du street classique avec rotation de board (pivots sur les trucks et rotation de planche). Mais chaque chose en son temps…

La petite liste ci-dessous couplées aux vidéos qui montrent parfaitement bien les différents pas de base permettront à ceux qui veulent tenter de faire leurs premières armes en longboard dancing. Maintenant, prends ta planche et va skater !

Photo : Foyd