Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Pour bien décrire les figures réalisées, il faut utiliser un vocabulaire et une grammaire précise qui ne s’acquiert qu’avec la pratique. Et un des préalable indispensable consiste à comprendre le nom que l’on donne à la position du skateur dans l’espace et aux sens de rotation. Ainsi on ne dit pas droite au gauche car ça ne veut rien dire : suivant quel est le pied placé en avant sur la board et dans quel sens on roule, tout est inversé. Et comme c’est compliqué, ça ne rentre pas du premier coup et il est fréquent d’entendre des skateurs tout mélanger.

Il convient donc de différencier, 3 notions fondamentales :

  • Le stance du skateur : c’est la position de base des pieds goofy ou regular ;
  • Le sens de roulement : par rapport à sa position de base, est-ce que l’on roule vers l’avant (en allant vers le pied avant) ou vers l’arrière en fakie (en allant vers le pied arrière) ;
  • Le sens de la rotation : frontside ou backside.

Frontside (abrégé parfois front ou fs) veut dire devant. Backside (abrégé parfois back ou bs) veut dire derrière. Mais cette explication ne suffit pas. Ce qu’il faut prendre en compte c’est la position du skateur, le sens de roulement, la présence d’obstacle ou pas et le sens de la rotation.

Frontside et backside pour les rotations et les virages

explication du frontside et backside

Sens du virage et de la rotation en skate

  • Lorsque le début du virage ou la rotation expose l’avant du corps (le ventre) et que les yeux voient ce qui se passe, le sens de la rotation est frontside (rotation de face).
  • Lorsque le virage ou la rotation expose l’arrière du corps (le dos) et que les yeux ne voient pas bien ce qui se passe, le sens de la rotation est backside (dans le dos / on tourne derrière).

Frontside et backside pour les obstacles

explication du frontside et backside pour les obstacles

Quel sens par rapport à un obstacle (fs ou bs) ?

Pour les approches d’obstacles (un rail, un curb), c’est la position du skateur par rapport à l’obstacle qui va déterminer le bon terme à choisir. Ainsi si le skateur est dos à l’obstacle (si on le voit pas, si l’obstacle est côté talon), on dira que l’on est en backside. Si à l’inverse, l’obstacle est bien visible et du côté du ventre et des pointes de pied, on dit alors que l’on est en frontside.

Frontside et backside pour la courbe

Idem en courbe. Lorsque le skateur s’approche du coping ou du sommet de la courbe mais que ces derniers sont dans son dos (le sommet dans le dos et la vue vers le bas de la courbe) on dit que la position est backside. À l’inverse, si on voit bien le sommet de la courbe et que le bas est dans le dos, on est en frontside.

Frontside et backside pour les rotation de planche

Et si le skateur ne bouge pas et que seule la planche bouge (dans le cas de varial, shovit et autres bigspin par exemple…) ? Et bien c’est le sens dans lequel le skateur tournerait s’il suivait sa planche qui compte. La vidéo qui suit montre pleins d’exemples pour bien comprendre.