Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Au fil des sessions, le grip se salit. Normal, les pieds sont en contact avec le sol et les semelles amènent des saletés sur le grip. La poussière, la terre, les papiers gras et divers déchets qui jonchent le sol finissent par se retrouver sur le grip et entraînent :

  • une moins bonne adhérence des pieds sur la board : le grip s’encrasse et perd de son efficacité ;
  • un salissement du grip qui passe d’un beau noir à un vilain gris parsemé de tâches à la provenance douteuse.
skateboard avec grip usé

Un grip qui a déjà un bon paquet de sessions derrière lui

Faut-il nettoyer son grip ?

Franchement, ça ne sert pas à grand chose sauf à avoir étalé de la boue sur le grip et avoir perdu franchement en adhérence. Bien sûr, il y a l’aspect esthétique mais ce n’est pas ça qui fait progresser en skate…

Comment rendre son grip de skate propre ?

Les planches, les roulements et les trucks n’aiment pas l’eau. Il faut donc éviter de les mouiller. Mais la meilleure technique pour laver son grip reste encore d’utiliser une brosse dure mouillée et de frotter énergiquement. En quelques passages, la majorités des particules de matières auront disparues.

Pour bien finir le nettoyage, un passage à grande eau (mais seulement sur le grip – pas facile) et un séchage complet (certains utilisent même le sèche-cheveux) permet de finaliser la tâche et d’avoir un grip aussi noir que s’il était neuf.

Comment supprimer les tâches sur le grip ?

Toutes les tâches ne partent pas. Les tâches de terre partent bien mais les tâches grasses (qui sont notamment révélées lorsque le skate reste longtemps au soleil) ne seront pas supprimés après un simple brossage / lavage.

Photo : Mathijs B