Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Toutes les bonnes choses ont une fin et au bout de quelques temps, il est venu le moment de changer de board. Les skateboards étant en bois et subissant de nombreux chocs, ils s’usent. C’est normal. Suivant les pratiquants, une planche peut durer 1 semaine, 1 mois ou quelques trimestres. Les débutants usent moins leurs boards que les skateurs expérimentés mais il vient irrémédiablement l’instant ou une planche a fait son temps.

skateboard brisé en 2 morceaux

Planche cassée, il faut changer

La planche se casse

C’est le cas le plus basique qui impose un changement de planche. Une mauvaise réception, une malencontreuse rencontre avec la roue d’une voiture en mouvement… la planche se casse. Il faut la changer. Parfois, la planche craque mais la cassure ne se voit pas vraiment. Monter sur le skate confirme alors la cassure : la planche se plie et craque de nouveau. Direction le skateshop pour remplacer la board inutilisable.

La planche devient molle

Au début de leur courte vie, les boards sont nerveuses, réactives et sonnent bien : on dit qu’elles ont du pop. Au fil de la pratique, la planche perd sa nervosité et se ramollit. Suivant le type de pratique et les préférences personnelles de chaque personne, la tolérance à la perte de pop est plus ou moins marquée. Les streeteurs ont, par exemple, plus besoin de pop que les pratiquants de courbe. Lorsque la planche de skate est trop molle, il faut la remplacer.

La planche se décolle

Certains skateboards subissent les tortures de la pratique sans casser net et ce sont parfois les différents plis du bois qui se décollent (un peu comme les différentes couches d’un sandwich que l’on soulève). La planche fait alors des bruits bizarres (ça vrombit), vibre, devient plus molle, réagit plus lentement et finit soit par casser soit par devenir inskatable. Quand on enlève les trucks, c’est parfois 2 demi-planches que l’on récupère.

La planche s’use aux extrémités

Ce cas-ci est très fréquent et c’est celui que rencontre le plus les skateurs. Faire des ollies entraîne l’usure du tail et du nose : la planche racle le sol et de petits bouts de bois sont usinés. La planche s’affine et devient plus sensible aux coups violents. Des pets apparaissent alors. Les pets fragilisent encore la planche et gênent le skateur. Les bords du skate perdent leur aspect lisse. Après s’être blessé quelque fois les mains ou les tibias avec les rebords vifs, le skateur décide qu’il est temps, à juste titre, de changer de planche.

Juste pour le plaisir

De temps en temps, on aime tous se faire plaisir. Un beau plateau au skateshop, une occasion spéciale (anniversaire ?) et on se laisse tenter. L’ancienne planche devient planche de secours et on monte la nouvelle planche.

Et toi ? Quand as-tu changé de board pour la dernière fois ?

Photo : Joe Shlabotnik