Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Comment s’y retrouver parmi toute les marques ? Chaque skateur a une marque préférée et d’une personne à l’autres les avis changent du tout au tout. Que ce soit pour acheter une board ou pour changer les pièce d’un skate, même constat : impossible de savoir qui croire. Comment faire alors ?

slide sur le tail

Bs tailslide sur un curb

Dans le skate, les avis liés au matériel sont très tranchés et très personnels. Celui qui hésite et cherche conseil risque donc d’être perdu car il entendra tout et son contraire. La faute aux marques et aux skateurs.

  • Chacun pense que son avis est valable même si d’importants biais invalident les raisonnements. À moins d’avoir plusieurs années d’expérience et une grande ouverture d’esprit, il est difficile d’affirmer que telle marque est bien ou que tel matos est top. L’affect et l’image de la marque influe beaucoup et pas mal de pratiquants sont sensibles et influencés par l’équipe de riders de la marque, par ses publicités et ses vidéos. Pourtant tout le monde sait que ce n’est pas une image qui fait qu’une marque produit du matériel de qualité.
  • Les marques de skate produisent du matériel en différentes gammes. Certains produits peuvent être très bons et d’autres très moyens. Certaines pièces peuvent être récentes et bien conçues et d’autres peuvent avoir trainé pendant plusieurs mois dans des conditions de stockage non optimales… Au sein d’une même marque et parfois pour le même produit, la qualité est variable.

Mon point de vue est le suivant : un bon skateur est polyvalent et peut tout rider. S’habituer à rider du matos différent rend meilleur et malgré tout, toutes les marques se valent à peu près (en tout cas le matos acheté en skateshop). Le boulot du skateshop c’est aussi de faire un premier tri et de sélectionner du matériel de meilleure qualité que ce que l’on trouve en grande surface de sport.

Alors quelle marque choisir ? Peu importe tant que la planche ou la pièce de skate correspond au niveau de ses mensurations (la largeur principalement) et de sa forme. Avec le temps, chaque rider apprends à affiner ses goûts et ses exigences.

Photo : Louis Oliviera