Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Parmi les traumatismes fréquents du skateur, l’entorse de la cheville est, hélas, un grand classique. Parce que le pratiquant de skate fait énormément travailler ses pieds, parce qu’il chute, parce que son corps est en déséquilibre et parce que les vibrations incessantes de la board n’arrangent rien, les chevilles sont énormément sollicitées.

Attention, ces conseils ne proviennent que de mon expériences (7 entorses quand même). En cas de blessure, consulter un médecin et suivre ses préconisations est indispensable.

L’entorse du skateur

Il existe plusieurs entorses de la cheville. Pour le skateur, c’est souvent le ligament latéral externe de la jambe avant qui est touché.

Le rôle du ligament est de protéger l’articulation et d’envoyer un message d’alerte au cas ou l’articulation va trop loin. Le cerveau compense alors en faisant travailler les muscles pour rétablir une position plus conforme. Mais parfois, la chute est inévitable, le poids est trop lourd et la position du corps empêche de rétablir la situation et le ligament s’étire, se déchire par endroit. Dans les cas les plus graves, le ligament se rompt totalement.

En cas d’entorse, la douleur est très vive et diminue (trop) doucement. La cheville enfle rapidement empêchant la pratique du skate voire de la marche. Le ligament meurtri saigne (saignement interne) et un hématome apparaît dans les jours qui suivent (souvent l’hématome descend vers le bout du pied).

Les entorses sont embêtantes car un ligament ne se répare pas de lui même. Une fois qu’une cheville a eu une entorse, le ligament est moins efficace et des entorses à répétition nécessitent parfois d’opérer pour réparer et raccourcir le ligament défectueux.

Soigner une entorse

Le médecin prescrit très souvent une radio pour vérifier si les os n’ont pas été touchés, impose le repos de la cheville et suivant la gravité une immobilisation (strap, platre). Au bout de quelques jours/semaines des séances de kiné sont souvent prescrites avec exercices de proprioception et d’équilibre. Le but de ces exercices est d’aider la cheville à mieux connaître la position du corps dans l’espace et à savoir réagir au mieux en cas de sur-sollicitation.

Différence entre foulure et entorse

Dans le langage courant, on dit qu’une foulure est une petite entorse. Une douleur vive apparaît lorsque la cheville va trop loin. Mais quelques minutes après la douleur, le skateur peut marcher sans douleur.

Attention, ces conseils ne proviennent que de mon expériences. En cas de blessure, consulter un médecin et suivre ses préconisations est indispensable.