Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Laisser son skateboard dans sa cour aux intempéries n’est pas une bonne idée. Faire du skate alors qu’il pleut ou qu’il a plu (et rouler dans les flaques d’eau) n’est pas non plus conseillé. En effet, les skateboards sont sensibles à l’eau.

powerslide skateboard

Powerslide humide : pas bon pour la planche

Pourquoi eau et skateboard ne font pas bon ménage ?

La planche est constitué de bois collé. Le bois et parfois la colle utilisée n’aiment pas l’eau :

  • Décollement des couches lorsque la colle n’aime pas l’eau ou lorsque les couches ont mal été pressé ;
  • Planche qui gondole et/ou qui gonfle et/ou qui vrille ;
  • Bois qui devient « cagette » et planche qui devient cassante… que du bonheur en perspective.

Quels sont les autres inconvénients à laisser un skate prendre l’eau ?

  • Les trucks rouillent (c’est moche mais pas tellement grave) ;
  • Les roulements se grippent et ne tournent plus aussi bien qu’avant (ça c’est vraiment embêtant) ;
  • Le grip (s’il est de mauvaise qualité) voit sa surface se lisser et les petits grains s’en aller.

Par contre, il y a aucun risque avec les gommes et les roues qui sont des pièces en plastique.

Que faire si le skate a pris l’eau ?

Trop tard, la planche a pris l’eau ? Plusieurs cas de figure :

  1. Si le contact a été superficiel (quelques gouttes de pluie, un passage dans une petite flaque) : il suffit d’essuyer sommairement la planche et il n’y aura pas d’impact.
  2. Si le contact avec l’eau a été intégral mais bref et que le skate est neuf (par exemple, un plouf dans une piscine / un plan d’eau) : il faut récupérer la board (n’est-ce pas !) et la sécher consciencieusement. Si la planche n’a pas encore de pets, il y a peu de risques.
  3. Si le contact a été plus soutenu (skate ayant subit une averse ou resté exposé à l’humidité pendant quelques jours) et si le skate n’est pas de toute jeunesse : ce sera pile ou face. La planche peut avoir souffert mais ce n’est qu’au bout de quelques jours que le verdict sera définitif. Est-ce que la planche a toujours son pop ? Est-ce que sa forme ou sa nervosité ont varié ? À savoir qu’on ne peut pas « réparer » une planche qui a pris l’eau.
  4. Si la planche a vraiment pris l’eau (contact prolongée, humidité pendant plusieurs semaines), autant racheter une nouvelle board.

Comment sécher une planche qui a pris l’eau ?

  • Si le contact a été bref (flaque), un simple coup de chiffon absorbant devrait faire l’affaire.
  • Si la planche bien pris l’eau (averse pendant la session), il faut essayer de bien la sécher avec un tissu (le teeshirt ou le sweat passeront à la machine et ne craignent pas l’eau – entre une lessive et le rachat d’une board, le choix est vite fait). De retour à la maison, un bon coup de sèche-cheveux sur toute la planche permettra de bien sécher partout. Démonter trucks et roulements ne seront pas du luxe non plus. Laisser ensuite la board dans un endroit bien sec et chaud (derrière une vitre) pour finir de sécher. Il ne sert à rien d’exposer la planche à de fortes chaleurs, l’effet obtenu peut être inverse à celui désiré.

Photo : Manny Valdes