Bien débuter et progresser en skateboard
Sélectionner une page

Un plateau, des trucks, des roues et pourtant des usages très différents : panorama des 3 types de skateboards existants le skateboard, le longboard et le cruiser

Le skateboard de figures

Planche la plus vendue, il s’agit du skate prévu pour faire du street, aller dans les skateparks et faire de la rampe.

  • Plateau en bois rigide
  • Longueur et largeur relativement standards
  • Un grip sur toute la planche fait pour réaliser des figures
  • Un nose et un tail relevé relativement standards
  • Des trucks solides et permettant un réglage fin pour s’adapter au style de pratique du rider
  • Des roues plutôt petites et dures pour accélérer, avoir du répondant et permettre les figures avec dérapages

Le longboard

Skateboard dédié à la balade et la descente, le longboard est le skate le plus long et le plus lourd des trois variantes. C’est le skateboard des origines, celui qui permettait de surfer le bitume les jours ou la mer n’était pas bonne pour le surf. La descente (downhill) est une des sous-catégorie du longboard et qui consiste à détourner l’utilisation des routes de montagne en terrains de jeux ou la vitesse est une composante fondamentale. Difficile de faire des figures avec.

 

  • Plateau en bois la plupart du temps la plupart du temps assez rigide
  • Grande longueur et largeur importante
  • Un grip déco pas forcément présent sur toute la planche
  • Un nose et un tail variés. Le tail peut être relevé, le nose l’est rarement
  • Des trucks larges et stables permettant d’être stable à forte vitesse
  • Des roues molles, de largeur standard et plutôt grosses pour aller vite

Le cruiser

Planche du passé qui revient à la mode, le skate cruiser est une planche de petite dimension, fine et parfois flexible qui permet de se balader en ville. Utilisée car facile à transporter, peu lourde et solide. Les skateurs l’utilisent parfois la planche de figure sous le bras pour rouler sans effort jusqu’à leurs spots et ne pas salir le grip. Difficile de faire des figures avec.

 

  • Plateau en bois ou en matière plastique afin d’être souple et réactive (le flex)
  • Petite taille et petite largeur (les pieds dépassent)
  • Un grip accessoire (parfois, il est remplacé par des croisillons directement gravés dans la planche)
  • Pas de nose en général, un tout petit tail
  • Des trucks fins et tournant facilement
  • Des roues molles, larges et grosses pour rouler avec plaisir et pouvoir accélérer facilement.